Renfort pour régulateur


Pour quoi faire ?
Ce montage est né à la suite de mon désir d'alimenter un petit téléviseur fonctionnant en 12 Volts
Cet appareil ne pouvait fonctionner sur le secteur 230Volts qu'avec un adaptateur et la puissance indiquée sur sa plaque était de 20 Watt.
Un régulateur 7812 est capable de délivrer un 12 Volt correct mais il ne peut délivrer qu'un seul ampére, 1,5 Ampére occasionnellement et sous réserve de l'équiper d'un radiateur conséquent.
20 Watt est par conséquent hors des possibilités du 7812 (1,7A ), il fallait trouver une solution avec les habituels fonds de tiroir. Les distributeurs de composants travaillent de plus en plus en stocks réduit, il n'est pas rare de s'entendre dire "je le commande, vous l'aurez dans x jours" .Ma télé, je veux l'alimenter aujourd'hui !!

Petit rappel
Les régulateurs de type 78.. ou 79.. sont particuliérement faciles à mettre en oeuvre, peu de composants externes excellente stabilité, protégés contre les surcharges.
Les condensateurs en entrée et sortie du régulateur permettent d'absorber les éventuelles
oscillations dans le circuit.
Dans cette utilisation classique, le régulateur ne peut fournir qu'un courant limité à 1 Ampére et doit être monté sur un radiateur.







Les renforts arrivent
L'idée est de soulager notre régulateur sans pour autant lui faire perdre le contrôle de la tension en sortie.
Le transistor T va venir à la rescousse,le courant disponible en sortie ne sera plus lié au régulateur mais au choix du transistor PNP. Ce choix sera déterminé par l'intensité que l'on veut tirer du montage.
Liste des composants
Régulateur 7805, 7812,7815...suivant tension désirée
C1= 0,33microF
C2= 0,1microF
R= 10 ohms
T= TIP2955,BD646....
La tension Ve devra être supérieure d'au moins 2 Volts à Vs pour permettre au régulateur de travailler



Le fonctionnement
Raccordons l'entrée Ve à une petite alimentation délivrant un courant continu sommairement filtré : Un pont de diodes, un condensateur chimique de quelques centaines de MicroFarads.
Il faudra bien entendu utiliser un transformateur capable de fournir la puissance et une tension suffisante.
Si aucune charge n'est placée en sortie ( côté Vs), une mesure au voltmétre confirmera que la tension de consigne est respectée, dans mon cas 12 Volts. Le faible courant débité sur le voltmétre passe en totalité par le regulateur, le transistor reste bloqué ( pas de différence de tension entre sa base et son emetteur).
Si on charge la sortie, le courant traversant le régulateur va s'élever mais il s'elevera aussi dans la résistance R. Une différence de tension va naître aux bornes de R. Cette tension se retrouve entre base et emetteur du transistor qui sort de sa torpeur et devient passant.
On comprend que la resistance R limite le courant dans le régulateur mais invite le transistor à fournir un courant de collecteur proportionnel au produit I x R , ( I= courant dans le régulateur et la resistance)
J'ai alimenté le montage avec un vieux bloc d'alimentation qui servait sur un scanner (18V, 30 Watt). Le transistor est un BD646 ( Ic = 8A !!) Inutile de préciser que le maillon faible est le transfo !
La valeur de la resistance R est un compromis entre le courant que l'on veut laisser à la charge du régulateur et la précision de la tension délivrée.

Avec R= 10 ohms, le régulateur est délesté dés une consommation de quelques Watts et la tension obtenue sous 2A est de 12,4 Volts ce qui reste d'une précision acceptable dans mon cas d'utilisation puisque le téléviseur pouvait être branché sur une batterie d'auto ( donc jusqu' à 14 V).
En diminuant R, le transistor ne prendra le relai qu'avec un courant plus fort dans le régulateur mais on se rapprochera des 12 Volts.
Le but était de simplifier le montage,avouez qu'avec seulement 5 composants le pari était tenu. Avec R= 10 ohms, le régulateur ne chauffe pas: Un radiateur de gagné.
Par contre T fourni un gros effort ( bien qu'on soit loin des 8 A annoncés par le constructeur). Un radiateur s'impose, une simple chute de plaque d'aluminium peut faire l'affaire.
Bien entendu les puristes objecteront qu'une alimentation à découpage aurait permis d'économiser l'energie perdue dans le transistor mais ce montage fonctionne pendant des heures depuis des mois sans probléme, preuve qu'il n'est pas necessaire de construire une usine à gaz pour se tirer d'affaire.



Retour au sommaire