Le matériel necessaire
Un matériel réduit permet à tout débutant de se lancer dans la réalisation de circuits

La mini perceuse : Tous les modéles conviennent, une petite machine à moins de 15 euros (100F) suffit
Les forets : Prévoir 0.5 mm et 1 mm. Ces forets sont souvent vendus par deux sous blister.
Les plaques cuivrées : A acheter suivant le montage envisagé, le support est soit en bakelite soit en epoxy ( pour les montages décrits, la bakélite est suffisante, moins chére et plus facile à couper et à percer).
Le perchlorure de fer : C'est lui qui gravera vos circuit par attaque des parties cuivre à éliminer. Il est livré sous deux formes : En solution liquide ou en granulés à dissoudre dans de l'eau. Préférez les granulés qui vous permettrons de préparer de petites quantités ( 25 cl à la fois).
Conseil : Conservez les granulés inutilisés dans une boite plastique étanche (surtout pas dans un récipient metallique !)
Le fer à souder : Un modéle courant à panne fine conviendra ( 30 à 50W)
Les "bricoles" :
- Un cutter à grosse lame : Il vous permettra de couper les plaques à la dimension voulue.
- Un tampon à récurer : En paille de fer, il servira à nettoyer les surfaces cuivrées.
- Un petit pot de peinture glycero pour tracer les pistes
- Un tire ligne de dessinateur
- Des cure dents ( !!! )
- Du papier quadrillé à "petits carreaux" ( carreaux de 5mm)
- Une plaque de plastique transparent d'épaisseur 0.5 à 1mm d'environ 10cm X 5cm (un couvercle de boite d'emballage par exemple)
- De la soudure à l'étain.
Je vous conseille de réunir les composants necessaires au montage avant de commencer l'usinage du circuit imprimé, vous pourrez ainsi adapter le tracé des pistes et l'entraxe des trous aux composants. En effet, les composants que vous allez trouver risquent de ne pas présenter les même dimensions que ceux utilisés par l'auteur du montage, cas fréquent pour les condensateurs.

Retour au sommaire montages