Un detecteur de " TOUT"

Le petit shéma présenté démontre, qu'avec seulement 2 transistors des plus ordinaires, on peut réaliser des montages de detection divers. Loin d'utiliser des circuits spécialisés introuvables, ce type de réalisation est ultra simple.
De plus, son universalité vous permettra de construire le detecteur qui vous conviendra le mieux.
Le schéma de base
Composants :
Résistances
6,8 k ohm (bleu,gris,rouge)
1 k ohm (marron, noir, rouge)
330 ohm (orange,orange,marron)
Potentiométre : 1 k ohm linéaire ( marqué A)
Diodes
2 x 1N4001
Transistors
2N2222, BC107 ....etc
1 relais tirant sous 6 à 8 volts


Le nombre de composants est déja réduit, vous pourrez même vous passer de la led et de sa resistance de 1 K si l'indication lumineuse ne vous interresse pas !



Quelques explications:
Le potentiométre P1 sert à régler la sensibilité du trigger,il faut l'ajuster pour obtenir un collage franc du relais ( qui ne doit pas vibrer ou hésiter lorsque le seuil est atteint)
La diode D1 polarise T2 à 0,6 V au dessous de la polarisation de T1
La diode D2 protége T2 des courants générés par la bobine de relais.
Les différentes utilisations
Les applications ne sont pas limitées aux exemples donnés, faites travailler votre imagination.
Tout va dépendre des elements raccordés aux points A,B,C et D. Je sais bien que B et C constituent en fait le même point mais pour la clarté ......
Voici 4 exemples de diviseurs de tension à placer entre A,B,C et D
M1 :Detecteur crepusculaire
Le potentiométre est un 1K ohm linéaire
Le relais sera activé lorsque la LDR sera dans l'ombre
M2 : Detecteur de lumiére
Le potentiométre est un 1 M ohm linéaire
Fonctionnement inverse de M1 .
M3 : Thermostat
Potentiométre: 1 k ohm
M4 : Detecteur de chaleur ( alarme température haute)
Potentiométre : 1 M ohm

Dans tous les cas le potentiométre sert à ajuster le seuil de déclenchement
Le typon
Pour les débutants, un typon pourra aider à la construction.
A noter que
La led et sa résistance de limitation ne sont pas prévues mais rien ne vous empêche d'ajouter deux pastilles à coté de celles allant au relai
La résistance ajustable ( P1) peut être déportée par deux fils de cablage ou être soudée directement sur le circuit
Dans ce cas, il conviendra de tracer les pastilles à l'ecartement qui convient au type de potentiometre utilisé.
Les résistances et diodes sont représentées "par transparence" pour aider à la comprehension ( pas leurs fils de connexion pour eviter de surcharger le schéma.
La disposition des pattes de transistor correspond au brochage le plus courant (EBC) assurez vous que vos transistors ont le bon brochage ( le NET fourmille de datasheets ! )
Le relai est monté couché côté composants, sa bobine est reliée au circuit par deux petits strappes.
Bon amusement.

Retour au sommaire montages