Ne cherchez pas le son ! Il ne s'agit que d'une simulation
Je sais ! Vous allez me dire qu'il existe des circuits spécialisés qui font ca trés bien ( UAA180 et autres) mais je m'attache à n'utiliser, si possible, des composants traînant dans vos fonds de tiroirs.
Les transistors utilisés sont pratiquement quelconques, il sera tout de même mieux d'utiliser des bestioles de même type afin de garantir un eclairement uniforme des leds.
Le schéma :
Transistors
T1 : NPN P>500mW
2N1711, 2N1613,2N3678 etc....
T2 à T11 NPN petits signaux
BC408,BC548,BC237 etc....
Diodes : (voir texte)
1N4148,1N4001,1N914 etc .....
Condensateur : 10uF
Résistances:
10 de 1kohm (marron,noir,rouge)
10 de 220 ohms(rouge,rouge,marron)
Potentiométres:
1 kohm
470 ohms
Rien de bien compliqué, le montage est alimenté en 9 à 12 Volts, le signal d'entrée est prélevé à la sortie HP de l'ampli (ou directement au haut parleur).
Ce signal est convenablement calibré par le potentiométre de 1000 ohms, redressé et envoyé vers le condensateur tampon. Amplifié par T1, notre produit va se disperser à travers les diodes et le potentiométre de 470 ohms.
A chaque diode traversée, notre petit signal perdra 0,6 Volt ( il vaut mieux que les diodes soient toutes du même type pour assurer la linéarité).
Les transistors T2 à T11 "voient" sur leurs bases des tensions variant de 0,6V en 0,6V ce qui fixe leur différentiel de déclenchement.
Résultat,plus le signal est fort, plus on débloque de transistors et plus on allume de leds.


Le circuit imprimé
L'utilisation de composants discret se paie par un cuivre assez touffu.Cependant il ne présente aucune difficulté de réalisation.
Tout type de support est autorisé (bakélite,epoxy...) pas de HF ici !
Une alternative consiste à déporter les leds sur une platine distincte,cette solution présente quelques avantages:
L'intégration dans un coffret sera facilitée, seule la rangée de leds occupant la facade.
Si vous désirez doubler le montage pour un contrôle stéréo, l'alignement des leds sera facilité.
Si vous optez pour cette solution, une nappe de fils devra relier le montage à la platine de leds mais le typon reste valable.



La face composants
Bien entendu, il vous faudra peut être modifier un peu le tracé des pistes en fonction des composants que vous trouverez ( en particulier les potentiométres).
Le potentiométre d'entrée sert à calibrer le signal appliqué au montage.
Pour référence, une tension de 7 volts aux bornes du condensateur correspond à l'allumage des 10 leds.
Le potentiométre de 470 ohms sera utile pour compenser l'eventuelle dispersion des transistors T1 à T11.
En fait, le montage n'est autre qu'un voltmétre gradué de 0,6V en 0,6V d'autres applications que le vumétre pourront être envisagées mais sachez que j'ai découvert ce type de montage dans un équipement HI FI de haut de gamme assez recent.Pas fous ces Japonnais !


>Retour au sommaire montages